Signalisation hôtel restaurant camping - Vente d'alcool interdit aux mineurs (Pour débit de boissons à emporter)
  • Signalisation hôtel restaurant camping - Vente d'alcool interdit aux mineurs (Pour débit de boissons à emporter)

Signalisation hôtel restaurant camping - Vente d'alcool interdit aux mineurs (Pour débit de boissons à emporter)

Ref. A0613

5,80 € HT 6,96 € TTC

La vente d'alcool aux mineurs est interdite. Il en est de même concernant les offres à titre gratuit de boissons alcoolisées dans les débits de boissons à emporter.
Le vendeur peut demander à l'acheteur de faire la preuve de sa majorité en montrant sa carte d'identité.

Différents tailles et supports sont à votre disposition :
- Adhésif
- PVC 1,5 mm
- Aluminium 2 mm


Dimension
Support de votre signalisation
Quantité


Remise sur la quantité

Quantité Remise Vous économisez
5 5% Jusqu'à 1,74 €
10 10% Jusqu'à 6,96 €
20 15% Jusqu'à 20,88 €
30 20% Jusqu'à 41,76 €

Pensez aussi à la fixation


Description

En partenariat
avec


La vente d’alcool est très réglementée, les débits de boissons non pas la liberté de vendre n’importe quelles boissons à n’importe quelle clientèle.
De plus, les boissons alcoolisées sont catégorisées selon leur degré d’alcool.
On jugera donc une boisson alcoolisée comme étant un alcool doux ou un alcool fort.
Il existe 5 catégories d’alcool, la 5ème catégorie regroupe les alcools les plus forts.

Dans le cadre de la protection des personnes mineures, il est strictement interdit de vendre des boissons alcoolisées à une personne n’ayant pas l’âge légal pour consommer de l’alcool (18 ans).
Il est également interdit de faire profiter une personne mineure d’une offre gratuite pour la consommation d’une boisson alcoolisées.

Interdiction vente alcool aux mineurs pour les points de vente carburant - Conforme à l'arrêté du 17 Octobre 2016.

Cet affichage obligatoire est à apposer à l'intérieure de l'établissement, fa façon à être visible immédiatement par la clientèle.
Ce panneau doit aussi être afficher aux rayons présentant des boissons alcooliques et aux caisses enregistreuses.


À savoir :
Si l'exploitant vend un alcool à un mineur, il risque une amende de 7 500 € et/ou l'interdiction d'exploiter sa licence pendant un an maximum.